Les portails et la sécurité

« ne petite fille âgée de 2 ans est décédée après avoir été écrasée par un portail en métal à Saint-Georges-les-Bains, en Ardèche. »

Par Emilie Henny

Publié le 13/12/2018 à 17:49

Un terrible accident. Jeudi matin, à Saint-Georges-les-Bains, en Ardèche, un portail en métal s’est abattu sur une fillette de deux ans alors qu’elle rentrait avec sa grand-mère, dans la cour de la maison familiale. Le portail coulissant serait accidentellement sorti de son rail.

Évacuée en urgence au centre hospitalier de Valence par les sapeurs-pompiers, la petite fille est décédée à l’hôpital.

Une enquête a été ouverte par le parquet de l’Ardèche, pour déterminer les circonstances exactes de l’accident. Une autopsie devrait avoir lieu. Ce n’est malheureusement pas la première fois en 2018 qu’un enfant meurt écraser par un portail. Une famille de Saint-André-de-Sangonis dans l’Hérault avait eu la douleur de perdre son garçon de sept ans en juin dernier. Il est mort après la chute du portail de sa maison alors qu’il jouait dans le jardin avec un copain de son âge.

retrouvez cet article ici

Un marmaille de 4 ans se coince la tête dans un portail électrique, il est décédé cette nuit

Mercredi 13 Décembre 2017 – 07:10

Hier, un drame inexpliqué s’est produit à Saint-Paul. Un petit garçon de 4 ans s’est retrouvé, on ne sait comment, la tête prise en étau dans le portail automatique de la maison familiale. Son père lui a porté secours immédiatement, dégageant sa petite tête avant l’arrivée des secours, rapporte le JIR.

L’enfant, grièvement blessé, n’a pu être héliporté, le PGHM étant déjà en opération ailleurs. Il a donc été transporté par les secours par la route, vers le centre hospitalier de Saint-Pierre, plus à même de le soigner que celui de Saint-Paul. L’état de l’enfant était jugé préoccupant, il est décédé cette nuit des suites de ses blessures.

Retrouvez cet article ici

La sécurité des portails coulissant et des portails battants


Quand on investit dans un portail battant ou un portail coulissant, on cherche en général à se protéger soi et sa famille. Les menaces du monde extérieur sont les tentatives de cambriolage ou la circulation qui peut menacer les jeunes enfants intrépides qui peuvent échapper à la surveillance des parents.

Il ne s’agit pas que le portail se retourne contre vous et soit à l’origine de l’accident que vous cherchiez précisément à empêcher.

Nous allons essayer de bien comprendre les points à clé à prendre en compte pour éviter ce genre de drame et à ne pas négliger.

Résumé des cas d’accidents


Les accidents que l’on retrouve le plus souvent sont les suivants :

  • Les plus fréquents sont les tabliers lourds qui tombent sur un utilisateur.
    Plus fréquemment avec des portails  coulissants, mais cela arrive aussi avec des portails battants. Ce point concerne surtout les portails motorisés
  • Les portails qui se referment sur un enfant et provoquent un étouffement

Pour ce qui concerne les tabliers qui tombent, il faut distinguer les cas suivants

Ce cas est le plus fréquent. Il concerne les portails plutôt anciens, construits en acier. Ce matériau est lourd et de plus il était souvent utilisé en profil acier plein. On aboutit facilement à des portails dépassant 300Kg. Ces portails sont souvent grands.

Le mécanisme qui mène à l’accident  comporte souvent les points suivants.

Le portail échappe à son guidage : rail au sol et guide haut. Dès lors le portail se retrouve est en équilibre. Lorsqu’un utilisateur se présente, il cherche à manipuler le portail pour l’ouvrir. Celui-ci est déséquilibré et tombe sur la personne causant l’accident.

Lorsqu’ils sont motorisés, c’est souvent à l’occasion d’une panne. Les travaux de réparation restent en cours et le portail devient plus dangereux.

Existe-t-il des mesures de prévention ?

Oui et plutôt simple à mettre en œuvre. La première consiste à limiter le poids et donc la taille du portail.

Le portail est un objet en mouvement. Sur le papier un portail de 4 ou 5 m cela ne fait pas de différence. Mais une fois devant vous, cela ne revient pas au même. Limitez donc la dimension du portail de votre projet. Le matériau – optez pour un matériau léger, type aluminium.

Veillez à disposer des butées de sécurité. Elles ont la meilleure sécurité souvent négligée pour bloquer tout mouvement qui laisserait le portail échapper à ses guides.

coulissant butée

Une fois terminée l’installation, vérifiez que le portail ne peut pas échapper à ses guides, lorsque vous le mettez en manuel.

Ensuite, dès que la butée sera retirée ou détériorée, attention ! C’est souvent ainsi que les problèmes surgissent.

Pour les portails battants, le problème du poids est le même, même si les cas de chute sont plus rares.

Là aussi il faut veiller à prévenir les chutes. Quels sont les dispositifs de retenue du tablier au cas où les gonds cèdent ?

Les cas d’accident par étouffement concernent surtout de jeunes enfants, qui se trouvent coincés par le mouvement du portail. On trouve de cas en portail battant et j’ai vu des cas sur des animaux, des chats en l’occurrence sur des portails coulissant.

En l’occurrence ces problèmes sont ceux qui sont directe visés par la norme Européenne qui norme les règles de sécurité et les standardisent  en Europe.

Les dispositions classiques de sécurité à vérifier


Un portail ayant un poids relativement important, il est nécessaire de le choisir pour qu’il soit à capable de s’arrêter très rapidement face à un obstacle imprévu (chien, enfant, brouette…). Certains mécanismes sont très puissants mais ne permettent pas de détecter l’obstacle et de s’arrêter rapidement, risquant de créer de graves dommages matériels ou humains.

Les efforts que développe la motorisation. Ces efforts sont d’autant plus importants que le
portail est lourd ou que son fonctionnement n’est pas équilibré : par exemple un portail
coulissant en pente tend à dévaler la pente. Un portail battant avec un releveur de pente tend à se refermer tout seul.  Par conséquent le portail n’est pas en position d’équilibre. La motorisation devra développer d’autant plus de force pour compenser le poids.

Le palpeur de sécurité. Cet organe n’est pas obligatoire. Sa fonction est toujours d’amortir le
choc. Le caoutchouc peut être monté simplement : On dit alors que c’est une sécurité passive. De plus il est possible de lui rajouter une cellule photoélectrique à l’intérieur du profil creux en caoutchouc. Lorsque le profil est écrasé, le faisceau est coupé et un choc est donc détecté. On dit que c’est un palpeur actif

La carte de contrôle elle-même. La carte peut mesurer les efforts développés par le moteur. En cas de choc, l’arrêt du portail est détecté, par une mesure de vitesse du moteur ou de courant consommé par le moteur. La carte réagit alors en fonction de son programme pour limiter le choc en intensité et en durée. L’avantage e ce type de conception c’est qu’elle assure une sécurité permanent quelles que soit la situation en cas de collision.

Le miroir, il permet de manœuvrer plus facilement dans des endroits où la visibilité est mauvaise.

Le portail doit également pouvoir s’ouvrir en cas de panne du réseau électrique. Il est effectivement important de se soucier du fonctionnement en cas de panne du réseau électrique. Il existe
essentiellement deux possibilités :

  • Ouverture manuelle : Cela se fait lorsqu’il y a sur le portail une possibilité de débrayage de l’automatisme. Cette solution est facile et pratique mais tout le monde peut y avoir accès facilement et rentrer chez vous sans y être invité.
  • Ouverture grâce à une batterie de secours : c’est plus sécuritaire (il faut la télécommande pour ouvrir le portail) mais elles ne sont programmées que pour faire quelques ouvertures et fermetures. Il faut donc bien faire attention à ce qu’elle ne soit pas déchargée elle non plus.

Tous ces éléments sont importants à prendre en compte mais ils ne relèvent pas d’obligations légales. J’ai vais maintenant vous détailler les normes que les constructeurs sont tenus de respecter sur leurs portails.

Des normes à respecter pour éviter les accidents


Les portails doivent respecter la norme de sécurité NF EN 13 241-1. La conformité à la norme est certifiée par le marquage CE du portail. Vérifiez que votre portail porte cette pastille.

Norme CE

Cette norme comporte une exigence de sécurité fonctionnelle à laquelle les constructeurs peuvent répondre de diverses manières, du moment qu’ils obtiennent un certificat de conformité de la part d’un organisme de référence tel que le CSTB ou le CETIM. Ceux-ci délivrent une attestation de conformité. Dans tous les cas il faut respecter la courbe d’effort ci-contre :

Courbe d'effort

En plus de cette norme NF, le constructeur doit réaliser un certain nombre de tests sur ces produits pour mesurer et évaluer les risques d’écrasement, de pincements, de coincement et de cisaillement.

Selon les résultats de ces analyses il peut être obligatoire d’installer ces éléments sur le portail :

Un barrage cellule, le plus souvent réalisé par des cellules photoélectriques. Ce barrage coupe ou inverse la manœuvre dès qu’un passage est détecté. Ce barrage est situé dans le passage du portail et un autre peut être déporté de 1 ou 2 m pour compléter la détection.

Il faut signaler lorsque le portail est en fonctionnement (gyrophare, lumière clignotante…) de manière à minimiser les risques d’accident.

Les portails collectifs recevant du public sont concernés par les mêmes dispositions. Les passages étant plus nombreux et devants parfois supporter des poids lourds, il est nécessaires que la sécurité soit maximum sur ces portails. En revanche ils font l’objet de visite de la part des organismes de contrôle, tels Veritas ou Apave.

Eviter les intrusions


Au-delà de la sécurité matérielle et humaine, un portail permet d’éviter les intrusions dans votre domicile.

On peut déjà choisir de renforcer sa sécurité dans le choix du type de portail. Par exemple un portail coulissant à un vantail protégera mieux qu’un 2 vantaux ou qu’un battant. A côté du portail en lui-même, vous pouvez lui rajouter des accessoires tels que le digicode, l’interphone ou le visiophone pour pouvoir filtrer plus facilement les allers et venus chez vous.

Par ailleurs, n’oubliez pas la clôture ! Eh oui ! Il est inutile d’avoir un portail super sophistiqué si derrière on peut facilement passer par-dessus la clôture. Il existe de nombreuses clôture, en la choisissant, faites bien attention à sa hauteur en premier lieu pour ce qui est de la sécurité. Puis pensez tout de même à avoir un raccord esthétique avec votre portail.

La domotique peut ajouter une sécurité supplémentaire. Certains accessoires vous permettent désormais de contrôler votre portail à distance via un Smartphone. Vous pouvez par exemple être averti par une notification sur votre Smartphone lorsque quelqu’un se présente devant votre porte.

Conclusion


Le constructeur est obligé de respecter toutes les normes qui ont été citées précédemment. Au moindre accident, il faut déterminer si la responsabilité est du client ou du constructeur (ou alors de l’installateur si ni le client, ni le constructeur a installé le portail). Ainsi il est impératif que chaque parties aient en leur possession l’attestation CE du produit accompagnée par sa notice d’installation. Il en va de même pour le contrat de maintenance.

Laisser un commentaire